De l’ISF à l’IFI : comment s’adapter

Le gouvernement français a récemment entériné la transformation de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune qui devient, de fait, un Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

Voici ce qu’il faut savoir pour adapter vos stratégies patrimoniales en conséquence.

 

Le projet de Loi de Finances 2018 a entériné la suppression de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), remplacé depuis le 1er janvier 2018, par l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

 

Le seuil et le barème de l’IFI restent inchangés par rapport à ceux appliqués dans le cadre de l’ISF :

 

  • Il concernera les contribuables détenteurs d’un patrimoine immobilier net supérieur à 1,3 millions d’euros
  • L’abattement de 30 % applicable sur la valeur de la résidence principale est maintenu

 

Les actifs visés par ce nouvel impôt se limitent aux biens immobiliers et fonciers qui ne sont pas liés à l’activité professionnelle des contribuables concernés.

 

Qui est concerné par l’IFI ?

L’IFI devrait concerner environ 150 000 foyers fiscaux, contre 350 000 pour l’ISF, et rapporter à l’État 850 millions d’euros au lieu des 5,2 milliards d’euros collectés en 2015 dans le cadre de l’ISF.

Cette annonce constitue une bonne nouvelle pour les contribuables concernés, qui vont voir leur imposition diminuer quasi-automatiquement.

 

Ce qui change avec l’IFI

Mais elle nécessite également, pour nombre d’entre eux, d’adapter leurs stratégies patrimoniales.

En effet, les détenteurs d’un important patrimoine immobilier devront chercher à diminuer leur base taxable à l’IFI pour alléger leur imposition : 

 

  • Par exemple en allongeant la durée d’un emprunt lié au financement d’un bien immobilier pour profiter de la déductibilité des dettes et crédits immobiliers contractés par le redevable
  • Ou bien encore en utilisant la technique du démembrement de propriété

 

Plusieurs solutions sont envisageables mais doivent être discutées avec un spécialiste de la gestion de patrimoine pour en appréhender toutes les conséquences.

 

Pour aller plus loin :

Patrimoine immobilier : comment limiter les effets de l’IFI (Les Echos – 20/10/2017)

L’ISF est mort, vive l’IFI ! (Le Point – 12/10/2017)

De l’ISF à l’IFI : ce qui reste, ce qui change (L’Express – 9/10/2017)

Le barème de l’IFI pour 2018, le nouvel impôt sur la fortune immobilière (Le Figaro – 02/10/2017)

Nous contacter
Besoin d'un conseil avisé ?

Besoin d'un conseil avisé ?

Contactez-nous et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers. Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France.
Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte. (contact)

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Besoin d’un conseil avisé ?

Laissez-nous vos coordonnées
et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers.
Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France et au Luxembourg.

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Télécharger l'étude en complétant le formulaire

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Vous allez recevoir par e-mail le lien vous permettant de télécharger notre étude.

Nous vous remercions de votre confiance.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter 2 PopUp (form 4 intégré)
Envoi
Déjà abonné ? Cliquez-ici.