Placement financier ou placement immobilier : quel choix privilégier ?

Pour la gestion de votre patrimoine, vous vous demandez sans doute s’il faut favoriser un placement financier ou un placement immobilier.

Selon votre profil et vos objectifs, vos choix ne seront pas les mêmes

 

La dernière loi de finances, entrée en application le 1er janvier 2018, a changé la donne en matière de fiscalité du patrimoine.

Elle a considérablement allégé la taxation des placements financiers et augmenté celle des placements immobiliers (voir plus bas).

Conséquence cette réforme, les particuliers qui disposent déjà d’un patrimoine, ou sont en train de s’en constituer un, s’interrogent sur l’intérêt d’investir en Bourse plutôt que dans la pierre.

 

Les atouts d’un placement immobilier

Malgré ce récent changement fiscal, l’immobilier conserve un atout important : c’est le seul investissement qu’il est possible de réaliser entièrement à crédit, sans apport.

Aujourd’hui, le niveau historiquement bas des taux d’intérêt permet de profiter d’un formidable effet de levier en réalisant un placement immobilier.

Les particuliers peuvent ainsi devenir propriétaires avec un moindre effort d’épargne, puisque le loyer encaissé rembourse une large part des mensualités de crédit.

Le deuxième avantage d’un placement immobilier s’envisage sur le long terme, puisqu’il apporte de la stabilité à votre patrimoine.

Enfin, il assure une parfaite diversification, à condition de jongler avec les différentes typologies de biens (immobilier locatif neuf ou ancien, achat en nue-propriété, SCPI, OPCI, tertiaire, …).

 

Les avantages d’un placement financier

Outre un « avantage comparatif » au regard de leur taxation globale, les placements financiers disposent de plusieurs points forts.

D’abord, ils sont parfaitement liquides et permettent de récupérer ses fonds à tout moment.

D’autre part, sur le long terme, les placements boursiers offrent le meilleur rendement brut.

Enfin, une multitude d’enveloppes fiscales sont disponibles pour investir, chacune dotée d’avantages particuliers (assurance vie pour la succession, épargne salariale pour la retraite,…).

 

Équilibrer placement financier et placement immobilier pour un patrimoine diversifié

Quelle que soit la fiscalité actuelle, un placement immobilier comme un placement financier doivent être intégrés dans un patrimoine diversifié, car ils répondent à des objectifs complémentaires.

Il faut moduler la composition de votre patrimoine selon votre horizon de placement et vos projets.

Par exemple acheter sa résidence principale pour sa retraite, tout en souscrivant un placement dédié à cet objectif.

Ou encore investir dans l’immobilier locatif pour se procurer des revenus récurrents, tout en ouvrant une assurance vie pour se constituer un capital.

 

La fiscalité n’est qu’un des facteurs à examiner

Pour arbitrer entre un placement financier et un placement immobilier, vous devez toujours examiner le niveau de taxation, mais pas axer votre stratégie patrimoniale sur cet unique critère.

D’autant plus que les règles fiscales varient souvent au fil du temps. Il est d’ailleurs très probable que de nouvelles mesures voient le jour d’ici la fin du quinquennat, une fois mesuré l’impact de celles mises en place dernièrement (fin de la taxe d’habitation, PFU, IFI, …).

 

Placement financier, placement immobilier : La nouvelle fiscalité

Les gains tirés d’un placements financier (intérêts, dividendes, plus-values) sont taxés au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% (impôt de 12,8% + prélèvements sociaux de 17,2%).

Les placements financiers à fiscalité particulière (assurance vie, PEA, épargne salariale, produits retraite, …) conservent leur fiscalité propre.

Les gains tirés de la location d’un patrimoine immobilier sont imposés avec les autres revenus, au taux marginal d’imposition du propriétaire.

Ils sont en plus soumis chaque année aux prélèvements sociaux de 17,2%.

Les plus-values sont imposées à 19% et à 17,2%, après l’application d’un abattement qui dépend de la durée de détention.

 

Pour aller plus loin :

Épargne : les Français ont placé plus de 5.000 milliard d’euros sur des produits financiers (Les Echos Investir – 29/06/2018)

Les meilleurs placements sur les 10 dernières années (CBanque – 02/07/2018)

Comment acheter de l’immobilier sans fiscalité ? (ZoneBourse – 04/07/2018)

Les investisseurs animent le marché immobilier ( Les Echos Investir – 05/07/2018)

Nous contacter
Besoin d'un conseil avisé ?

Besoin d'un conseil avisé ?

Contactez-nous et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers. Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France.
Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte. (contact)

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Besoin d’un conseil avisé ?

Laissez-nous vos coordonnées
et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers.
Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France et au Luxembourg.

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Télécharger l'étude en complétant le formulaire

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Vous allez recevoir par e-mail le lien vous permettant de télécharger notre étude.

Nous vous remercions de votre confiance.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter 2 PopUp (form 4 intégré)
Envoi
Déjà abonné ? Cliquez-ici.