Il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner (ni trop tôt d’ailleurs) !

Il n'est jamais trop tard pour commencer à épargner !

Que vous ayez 20 ou 50 ans, il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner. Toutefois, vos objectifs d’investissement ne seront pas les mêmes. En effet, arrivé à 50 ans, votre objectif sera certainement de préparer votre retraite alors qu’à 30 ans, l’investissement immobilier ou les futures études de vos enfants seront une priorité. Dans cet article, nous allons faire le point sur les différents placements possibles en fonction de votre âge et de vos objectifs.

Épargner à 20 ans pour commencer une nouvelle vie !

La vingtaine n’est pas toujours l’âge de raison. Pourtant, le besoin d’indépendance demande une certaine autonomie financière. Achat d’une voiture, frais d’installation pour un premier logement, voyage …

A cet âge, un livret d’épargne est idéal, car l’argent est disponible à tout moment.

En étant étudiant, il est souvent difficile d’épargner. Mais prendre l’habitude de placer ne serait-ce qu’une petite somme chaque mois vous donnera une très bonne habitude financière. Et grâce à cela, votre épargne grandira d’année en année.

Si par contre vous entrez dans la vie active et que vous vivez encore chez vos parents, c’est le moment parfait pour placer un maximum d’argent ! Dans ce cas-là, vous pouvez parfaitement souscrire une assurance-vie, qui, à long terme, vous permettra de bénéficier de nombreux avantages fiscaux.

Épargner à 30 ans : les projets se concrétisent !

La trentaine est souvent l’âge où nous concrétisons nos projets. Mariage, achat d’un logement, agrandissement de la famille …

Il faut donc penser à vous constituer une épargne pour les futures études de vos enfants et à gérer les imprévus, tout en bâtissant votre patrimoine.

Si vous êtes salarié depuis plusieurs années, votre salaire a certainement augmenté (si ce n’est pas le cas, c’est peut-être le moment d’aller voir votre patron 😉 !). La période est donc propice pour épargner pour différents projets.

Pensez donc à ouvrir un livret d’épargne (pour les imprévus) ainsi qu’une assurance-vie pour épargner la même somme chaque mois.

L’investissement en bourse peut être un réel atout pour votre placement, car plus vous commencerez jeune et plus la rentabilité sera importante. Autre atout non-négligeable, le risque diminue avec le temps. 30 ans est donc l’âge idéal pour un investissement boursier.

Une assurance-vie peut vous permettre d’investir en bourse, mais si vous préférez, vous pouvez ouvrir un compte-titres, ou un PEA (Plan Epargne Action).

Un petit conseil très important, mettez de côté chaque début de mois. Et oui, si vous attendez la fin du moins, je vous garantis que vous arriverez difficilement à mettre la somme voulue de côté…

Épargner à 40 ans : l’investissement immobilier pour commencer à préparer sa retraite

La quarantaine est normalement le moment où votre salaire est bien plus élevé qu’il y a 10 ans. En plus des futures études de vos enfants, il est temps de commencer à penser à votre retraite. Vous pourriez parfaitement investir dans l’immobilier locatif car cela vous apportera un complément de revenus très appréciable. Mentionnons également que l’immobilier est l’un des rares investissements qui peut se faire à crédit. Vous n’aurez donc quasiment rien à débourser, et, au moment de la retraite, vous obtiendrez un complément de revenu (en plus du développement de votre patrimoine).

A noter que différents dispositifs permettent de faciliter un investissement dans l’immobilier (Loi Denormandie, Pinel, LMNP, LMP, Déficit Foncier …).

>> Investissement locatif : choisir la loi Pinel ou Denormandie ?
>> Location meublée : connaître les différents régimes (LMP, LMNP, de tourisme …)

Si toutefois vous souhaitez placer votre argent dans l’immobilier, mais que vous ne voulez pas vous embêter avec la gestion du logement, vous pouvez investir dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), via une assurance-vie par exemple.

Depuis la loi Pacte, promulguée le 22 mai 2019, vous pouvez également ouvrir un PER (Plan Epargne Retraite). Pour plus d’informations, consultez notre article : « PER, de bonnes nouvelles pour l’épargne-retraite grâce à la loi Pacte ! »

Enfin, à quarante ans, vous pouvez encore vous initier à la bourse, car, comme dit précédemment, plus vous commencerez tôt en bourse et plus la rentabilité sera importante ! En investissant en bourse à 40 ans, il vous reste encore de nombreuses années pour faire des prouesses avec votre argent !

Épargner à 50 ans : la préparation de la retraite continue !

Pour préparer votre retraite, vous pouvez encore investir dans l’immobilier (Malheureusement, arrivé à un certain âge, les banques ne vous prêterons plus d’argent, alors foncez, il est encore temps !).

A 50 ans, la capacité d’épargne est normalement à son maximum. Pensez donc à diversifier le plus possible vos placements (SCPI, bourse, ETF, placement immobilier …). Lisez notre article « Comment diversifier votre portefeuille ? ».

Si vous souhaitez encore investir en bourse, penchez-vous sur la gestion passive grâce aux ETF. Pour résumer, un ETF est un fonds coté en bourse, qui suit un indice. Nul besoin donc de s’y connaître en bourse. De plus, les frais d’entrée et de gestion sont beaucoup plus bas que pour un fonds classique.

Mais bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’attendre 50 ans pour vous intéresser aux ETF. Lisez notre article « Investir en bourse : la gestion passive grâce aux ETF » si vous êtes intéressé par la gestion passive.

Épargner à 60 ans : faire face à la dépendance tout en préparant la transmission de son patrimoine

C’est enfin l’arrivée de la retraite ! Les revenus de la retraite sont malheureusement moins alléchants, mais pour la majorité des personnes, la résidence principale sera payée et les enfants seront parfaitement autonomes. C’est un âge où l’on pense à transmettre son patrimoine et à préparer une éventuelle dépendance liée au vieillissement.

Si vous n’avez pas réussi à épargner suffisamment tout au long de votre vie, mais que vous être propriétaire de votre logement, pensez à la vente viagère. C’est une merveilleuse manière de récupérer du capital et d’avoir un revenu complémentaire.

Pour transmettre votre patrimoine, il n’y a pas mieux qu’une assurance-vie. En effet, celle-ci apporte bien des avantages fiscaux, notamment lors de la succession.

Même s’il  n’est jamais trop tard pour commencer à épargner, le meilleur moment reste tout de même le plus tôt possible

Imaginons qu’à partir de 65 ans, vous souhaitiez un revenu complémentaire de 5 000€ par an (soit environ 415€ par mois) pour le reste de votre vie (hypothétiquement jusqu’à 95 ans). Avec un rendement annuel de 3% par an, il vous faudra verser 204€ par mois à partir de 30 ans. A partir de 40 ans, les 204€ passeront à 339€ et à partir de 50 ans, ils passeront à 666€.

Difficile de ne pas comprendre pourquoi il est préférable de commencer tôt !

Bon à savoir :

  • Afin de faire face aux imprévus (achat d’une nouvelle machine à laver, changement de pneus …), constituez-vous une réserve d’argent sur un livret d’épargne. Cela vous permettra d’épargner plus sereinement.

  • Ouvrez un livret A et une assurance-vie à vos enfants dès leur naissance. Ainsi, vous pourrez investir sur des fonds dynamiques afin d’avoir de meilleures performances. Le livret A vous servira à programmer des versements mensuels, car malheureusement, peu de bonnes assurances-vie acceptent les versements mensuels de moins de 100€. Le livret A permet donc de palier ce problème. 

Si vous souhaitez commencer à épargner, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous. Le Conseiller en Gestion de Patrimoine le plus proche de chez vous vous recontactera afin de vous rencontrer !

 

Pour aller plus loin :

Compte-titres : investir en bourse même sans connaissance, c’est possible !
Assurance-vie : alliez fonds en euro et unités de compte pour un meilleur rendement
Comment épargner intelligemment même avec un petit revenu ?

 

Nous contacter
Besoin d'un conseil avisé ?

Besoin d'un conseil avisé ?

Contactez-nous et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers. Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France.
Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte. (contact)

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Besoin d’un conseil avisé ?

Laissez-nous vos coordonnées
et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers.
Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France et au Luxembourg.

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Télécharger l'étude en complétant le formulaire

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Vous allez recevoir par e-mail le lien vous permettant de télécharger notre étude.

Nous vous remercions de votre confiance.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter 2 PopUp (form 4 intégré)
Envoi
Déjà abonné ? Cliquez-ici.