Compte-titres : investir en bourse même sans connaissance, c’est possible !

Compte-titres : investir en bourse même sans connaissance, c’est possible !

Vous souhaitez investir en bourse ? Vous avez un minimum de connaissance dans le milieu boursier ? Ou au contraire, tout est flou pour vous ? Le compte-titres permet de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières. De plus, il est accessible à tous ! Donc si vous n’avez aucune connaissance particulière, pas de problème pour souscrire ! Découvrez dans cet article le fonctionnement de cette enveloppe fiscale.

Qu’est-ce qu’un compte-titres ?

Le compte-titres est un portefeuille financier qui permet d’invertir en bourse par le biais de différents titres, appelés aussi produits boursiers :

  • Les actions (partout dans le monde),
  • Les obligations (partout dans le monde également),
  • Les trackers (ETF),
  • Les produits dérivés (Warrants, Certificats, Turbo…),
  • Les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable),
  • Les FCP (Fonds Communs de Placement),
  • Les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation),
  • Les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité)

 

Malgré un facteur risque plus important, ces produits boursiers permettent un meilleur taux de rendement.

Le compte-titres est accessible à tous, peu importe les revenus, la situation professionnelle, le lieu de résidence…. De plus, aucun âge minimum n’est prérequis. Vous pouvez également souscrire un compte-titres en tant que personne physique ou personne morale.

Pour finir, le compte-titres doit être rattaché à un compte courant, pour pouvoir permettre les opérations d’achat et de vente.

Comment fonctionne un compte-titres ?

La bourse est un marché financier ou s’achètent et se vendent des valeurs immobilières (actions, obligations, OPCVM, …). Le compte-titres vous permet d’effectuer ces opérations. Il est tout de même obligatoire de passer par un établissement bancaire pour y souscrire.
Une fois la souscription effectuée, vous n’avez plus qu’à investir dans différents actifs.

Il est possible de perdre tout ou partie de votre placement boursier. Pensez donc à investir l’argent que vous n’aurez pas besoin sur du court terme. Nous vous recommandons également de diversifier vos placements, au sein de votre compte-titres, mais aussi en dehors (placement immobilier, placement en assurance-vie …).

1 – Comment investir via un compte-titres ?

  • Si vous avez acquis des connaissances en bourse et dans les produits financiers, vous pouvez opter pour une gestion libre. Cette gestion vous permet d’être le seul à décider de vos investissements. Bien-entendu, si vous avez tout de même besoin de conseils, vous pouvez vous diriger vers un Conseiller en Gestion de Patrimoine.

  • Si en revanche, vous souhaitez investir en bourse, mais que vous n’avez aucune connaissance particulière, il sera préférable d’opter pour une gestion sous mandat. Cela vous permettra de confier la gestion de votre portefeuille à un professionnel, comme l’un de nos conseillers. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider à trouver la meilleure stratégie d’investissement possible, et ce, en fonction de votre profil investisseur et de vos objectifs financiers.

2 – Les dividendes et les plus-values

Vous pouvez gagner de l’argent de 2 manières différentes :

  • Grâce aux dividendes. Ils correspondent à la part de bénéfices réalisés par l’entreprise pour qui vous avez investi. Les dividendes n’existent que si l’entreprise a effectué des bénéfices. Dans ce cas, ceux-ci seront versés sur votre compte-titres chaque année.
  • Grâce aux plus-values. Cela correspond au profit que vous avez réalisé suite à la vente d’un titre. En résumé, si le prix de vente est plus élevé que le prix d’achat de votre titre, alors vous avez effectué une plus-value. Si par contre, vous vendez votre titre moins cher que vous ne l’avez acheté, on parle alors de moins-value.

3 – Actions, obligations ou fonds de placement ?

  • Une action est une part de société cotée en bourse. La rentabilité de celle-ci dépend de l’évolution de sa valeur en bourse. Pour être plus clair, plus il y a de demande sur cette action et plus le cours augmente. A l’inverse, moins il y a de demande et plus le cours diminue. L’évolution de la valeur d’une action change constamment, c’est pour cela qu’investir dans une action peut améliorer grandement vos revenus, comme vous faire perdre la totalité du titre en question.
  • Une obligation équivaut à prêter de l’argent à l’Etat, aux entreprises, aux régions … qui souhaitent réaliser de gros projets. En contrepartie, ils vous versent des intérêts. Le taux de cet intérêt est fixé au moment de la souscription. Cet intérêt, appelé également « coupon », sera versé sur votre compte-titres chaque année. 
  • Si vous ne souhaitez pas choisir entre actions et obligations, pas de problème. Il existe dans ce cas-là des fonds de placement, comme les SICAV ou les FCP (Fonds Communs de Placements). Ce sont en quelque sorte des paniers d’actifs, qui font partie de la famille des OPCVM (Organisme de Placements Collectifs).

4 – Les différents modes de détention :

  • Le compte-titres individuel: vous seul pouvez réaliser des opérations sur celui-ci

  • Le compte-titres joint: le compte appartient à 2 personnes, vous et votre mari/femme par exemple

  • Le compte-titres en indivis (ou indivision): le compte est partagé entre plusieurs détenteurs (au minimum 2 personnes). Si vous souhaitez effectuer une opération (achat ou vente), vous devrez d’abord avoir l’accord de chaque détenteur.

  • La détention d’un compte-titres peut également se faire en nue-propriété (droit de disposer du bien) ou en usufruit (droit d’utiliser le bien et d’en percevoir les revenus). Cela se fait généralement à la suite d’une succession ou d’une donation.

Les différents frais d’un compte-titres

L’ouverture d’un compte-titres est gratuite. Cependant, vous devrez payer des frais de courtage, des droits de garde et des frais annexes. Tous ces frais dépendent par contre de l’établissement bancaire choisi (celui où vous souhaitez souscrire votre compte-titres). Ils sont donc variables.

La fiscalité d’un compte-titres

Les dividendes et les plus-values du compte-titres sont imposables.

Depuis le 1er janvier 2018, celles-ci sont soumises à une flat-tax de 30% (taux forfaitaire d’impôt sur le revenu (IR) de 12.8% et prélèvements sociaux au taux global de 17.2%).

Si vous le souhaitez (et surtout si c’est plus avantageux), vous pouvez également opter pour une taxation à l’impôt sur le revenu.

Si par contre vous souhaitez éviter cette imposition, vous pouvez ouvrir un PEA (Plan d’Epargne en Actions). Mais il y aura tout de même quelques contraintes (plafond d’investissement, âge minimum, limitation du choix des actions …).

 

Si vous souhaitez plus de renseignements sur les comptes-titres et sur les produits boursiers, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous.

 

Bon à savoir

  • Il est possible de posséder plusieurs comptes-titres dans plusieurs établissements bancaires.

  • Vous pouvez ouvrir un compte-titres à vos petits-enfants, neveux … Pour cela, il faudra que le représentant légal soit désigné comme mandataire.

 

Pour aller plus loin :

– Investir en bourse : ce qu’il faut savoir avant de se lancer ?
– Comment fonctionnent les Fonds Communs de Placements à Risque (FCPR) ?

Nous contacter
Besoin d'un conseil avisé ?

Besoin d'un conseil avisé ?

Contactez-nous et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers. Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France.
Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte. (contact)

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Besoin d’un conseil avisé ?

Laissez-nous vos coordonnées
et bénéficiez de l'expertise de nos conseillers.
Prendre rendez-vous ?
Nos experts sont présents sur toute la France et au Luxembourg.

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Nous avons bien reçu votre demande de conseil.
Nous vous recontacterons sous 2 jours pour échanger avec vous sur vos besoins.

CONTINUER SUR LE SITE

Télécharger l'étude en complétant le formulaire

Vous n’avez coché aucune case.
Confirmez-vous que vous ne souhaitez pas vous inscrire aux informations de Gestion & Patrimoine ?

* Champs obligatoires.

Envoi

Votre demande a bien été prise en compte.

Vous allez recevoir par e-mail le lien vous permettant de télécharger notre étude.

Nous vous remercions de votre confiance.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter 2 PopUp (form 4 intégré)
Envoi
Déjà abonné ? Cliquez-ici.